Opinel n°9 Couteau à huître

Opinel n°9 Couteau à huître

16,00 €Prix

Le couteau Opinel n°9 est le couteau des amateurs de coquillages. 
Ce couteau robuste peut s'emmener partout, lors de vos moments de pêche en bord de mer ou encore simplement pour déguster vos huîtres chez vous, en vacances, en famille et pendant les fêtes. 

 

• Fait en France 🇫🇷

• Savoir-faire savoyard

• Bois issu de forêts durablement gérées

  • Opinel est une marque française connue de tous pour sa qualité et sa fiabilité
    Le couteau à huître n°9 est l'outil robuste, pratique et performant à avoir sur soi. 
    Avec sa lame courte, pointue et coupante au bout, il devient ton meilleur allié face aux coquillages.

    Origine : savoir faire savoyard
    L'origine des autres matériaux n'est pas connue.

    Fabrication : Française

    Conditionnement : Étui en carton recyclable

    Longueur de la lame : 6,5cm

    Entretien : Évite le lave-vaisselle, passe plutôt un petit coup d'éponge après utilisation. Tu gardera ces couteaux beaucoup plus longtemps !

     

    ©Opinel

    • Acier inoxydable (lame) : L'acier inoxydable 12C27 modifié de Sandvik mis au point pour Opinel est réputé pour son tranchant et sa facilité d'entretien. Il est capable de subir le traitement thermique qui lui donne sa bonne dureté est appelé martensitique. Il a une teneur en carbone au moins égale à 0,40% ce qui permet d'obtenir un tranchant très satisfaisant sans être sensible à la corrosion.
      Dureté de la lame 57-58 HRC.
       
    • Padouk (manche) : Ce bois africain est dense et donc très resistant. Le choix du padouk pour le manche de ce couteau, est princiaplement dû à sa robustesse et sa durabilité au contact de l'eau.  
      Sa couleur varie du brun pourpre au rosâtre avec des veines violettes.
       
    • Acier inoxydable (bague de sécurité) : La bague de sécurité Virobloc Opinel a été inventée en 1955 par Marcel Opinel, elle équipe tous les couteaux fermants à partir du N°06.
      Découpé dans de l'acier inoxydable, le Virobloc est constitué de deux parties : une partie fixe et une partie coulissante. En plus du blocage de la lame en position ouverte (sécurité d'utilisation), il est désormais possible de verrouiller la lame en position fermée (sécurité de transport).