top of page
Rechercher

La transpiration, bonne pour la santé ?

Dernière mise à jour : 20 avr. 2023



Pourquoi transpire t-on ?

La peau est l’un des plus grands organes du corps humain dont les fonctions sont indispensables. Cet élément est ce que l’on appelle un organe émonctoire, c’est à dire qu’il permet au corps d’évacuer les déchets pour ne pas se “polluer”. C’est pourquoi notre peau doit être entretenue et chouchoutée pour éviter que les déchets ne restent à l’intérieur de notre corps et créent diverses maladies.


La transpiration, est un phénomène physiologique naturel qui assure donc en partie ce rôle d’élimination des déchets. Mais ce n’est pas tout, la transpiration permet aussi de réguler notre température corporelle ou encore de protéger notre peau. Oui oui, protéger la peau ! Car la transpiration créé ce que l’on appelle un film hydrolipidique à la surface de la peau et qui va jouer un rôle de “garde du corps” !

Donc transpirer c’est plutôt cool enfait 🙃



Types de transpiration :

La transpiration thermorégulatrice est une réaction de protection du corps. Lorsque la température extérieure augmente le corps lui doit maintenir sa température aux alentours de 37°C. Pour éviter la surchauffe il va devoir évacuer cette chaleur et va utiliser l’eau de notre corps, qui en s’évaporant va créer un voile à la surface de la peau. L’eau présente sur notre peau sera en contact avec l’air ambiant et va permettre au corps de se rafraîchir.

La transpiration émotionnelle est une transpiration liée à une émotion forte comme la peur, l’angoisse ou encore le stress.



Pourquoi la transpiration est odorante ?

L’odeur, c’est l’un des éléments les plus contraignant de la transpiration finalement ! Mais, cette odeur ne vient pas de l’eau expulsée par le corps. Les vrais fautifs dans l’histoire… C’est les bactéries.

Je t’explique : Lorsque nous suons, nous évacuons de l’eau de notre corps, cette transpiration est inodore. Mais à la surface de notre peau nous avons des petites bactéries, en général elles sont cool, elles font leur boulot et ça nous aide bien. Sauf que lorsqu’on transpire ces petites bactéries vont venir se nourrir de notre sueur. Et c’est la que la magie opère (ou la catastrophe…). En consommant notre sueur, les bactéries vont produire des composés chimiques et ce sont eux qui sont odorants ! Pas cool 😒



Le déodorant : notre sauveur ! Oui, mais pas tous…

Les déodorant conventionnels et anti-transpirants, spoiler alert : Eux, c’est pas nos potes !

Les anti-transparants, comme leur nom l’indique, ont pour but de “bloquer” enfin plutôt réduire la quantité de sueur que l’on produit.

Mais... ça n'irait pas à l’encontre du fait que la sueur est essentielle à notre bon fonctionnement ?! Si, la sueur c’est notre amie !

Elle nous aide à nous réguler et a évacuer les déchets…

Alors comment fait-on si elle ne peut plus sortir de notre corps ??

Je crois que tu commences à voir pourquoi, je ne suis pas une grande fan des anti-transpirants.



Les anti-transpirants ou déodorants conventionnels sont généralement composés de parabène, d’alcool (ou éthanol) et de sels d’aluminium et devine quoi ?

Les parbènes sont des perturbateurs endocriniens, ils sont alors soupçonnés de perturber le système hormonal et par répercussions la fertilité.

De son côté l’alcool va venir détruire les bactéries présentes sur la peau. Alors bien sûr, cela va permettre de réduire drastiquement les odeurs, mais si ta peau n’est plus protégée par ton microbiome, c’est tout le corps qui s’affaiblit et ouvre la porte aux agressions extérieures.

Pour ce qui est des sels d’aluminium, ce sont des ingrédients qui ont tendance à irriter la peau. De plus, les scientifiques s’accordent à dire qu’il pourrait favoriser le développement de maladie comme le cancer du sein, en cause : un risque de dérèglement mammaire.

Bien sûr, il faut relativiser, à ce jour rien est réellement prouvé mais une étude suisse publiée en septembre 2021 (chercheurs du Centre d’oncologie et d’hématologie Hirslanden de la clinique des Grangettes et de l’université d’oxford) confirme ces dires :

« Les recherches menées permettent de montrer que l’aluminium altère l’ADN des cellules par des modalités équivalentes à celles de substances cancérigènes reconnues et confirment ainsi son potentiel cancérigène »

Je ne voudrais pas m’avancer en faisant des rapprochement de cause à effet, mais je ne peux m’empêcher de me dire que cela est logique : Si mon corps ne peut pas évacuer les déchets qui se trouvent à l’intérieur, ils vont alors sans aucun doute s’accumuler et à terme créer des maladies ☹️



Le packaging, un vrai problème ?

Je te fais le topo vite fais ! (c’est bien parce que c’est toi !)

Les déodorants conventionnels sont très souvent disponibles en roll-on ou en aérosol (😖 désolé, ce mot m’irrite un peu).

Commençons par les roll-on conventionnels : flacon en plastique + bouchon en plastique + boule d’application en plastique = beaucoup de déchets, peu ou pas recyclables !

Les aérosols : Les plus méchants de tous ! Les aérosols sont composés de “gaz propulseurs” qui permettent d’expulser le produit de son packaging. Et surprise ! Ces gaz sont des hydrocarbures (butane, propane, isobutane...). Ce sont donc des substances volatiles qui polluent l'air. Aussi bien l’air que l'on respire chaque matin mais aussi l’atmosphère ! En respirant cela quotidiennement tu t’exposes à diverses réactions allergiques, respiratoires ou encore de migraines.



Quel déodorant choisir ?

La transpiration est donc un phénomène naturel et nécessaire pour notre corps.

Alors STOP aux anti-transpirants.

Si tu utilises un anti-transpirant ou un déodorant conventionnel, ton corps aura besoin d’une détox pour pouvoir se réhabituer ensuite à un déodorant naturel. Cette détox dure en général un mois.



Il existe deux typologies de déodorants naturels : Le premier correspond aux déodorants composés d’agents anti microbiens qui permettent de réduire la croissance des bactéries responsables des mauvaises odeurs.

Le second est composé d’agents absorbants ou masquants les mauvaises odeurs.

Dans ces deux cas, les déodorant n’empêchent pas la production de transpiration nécessaire au bon fonctionnement de notre organisme mais permet d’atténuer les odeurs désagréables.



Maintenant que tu sais tout sur la transpiration et les déodorants conventionnels, tu peux aller plus loin en découvrant la transition vers les déodorants naturels (detox et quelques déodorants naturels), je t’invite à consulter notre article : Passer au déodorant naturel : Comment ça marche ? Quel déodorant choisir ?


8 vues0 commentaire

Commentaires


bottom of page